Le Cinematic Festival, festival itinérant du film écologiste solidaire et citoyen s’installe les vendredi 20 et samedi 21 juillet, sur la place du village de Gussignies.

Pour sa deuxième édition dans l’Avesnois, le festival propose deux jours de projections en plein air pour les petits et les grands, des animations nature, des conférences, des sketches de théâtre, un marché artisanal …

En partenariat avec la Communauté de Communes du Bavaisis, la Maison du Patrimoine et la municipalité de Gussignies, le Cinematic Festival diffuse plusieurs films, suivis d’animations, dédiés aux jeunes entre 6 et 15 ans. Il accueille des artisans et des producteurs sur son marché artisanal, propose une conférence sur la bio, des sketches de théâtre … le tout dans une ambiance participative et chaleureuse !

Convivial et accessible, le Cinematic Festival veut renouer des liens avec la tradition du cinéma populaire en proposant un cinéma résolument libre et vivant, dont le plus profond désir est de donner vie à une multitude de films en partageant leurs émotions avec le public !

Le programme ci-dessous :

❧ Synopsis des Films :
*  » Le bonheur terre promise  » (Vendredi 21H30)
*  » Bio Attitude sans béatitude  » (Samedi, 12H)
*  » Tout à gagner  » (Samedi 22H)
*  » De l’autre côté de la route  » (Samedi 23H)

❧ Échange-discussion animé par Laurent TARBOURIECH (Samedi 16H)
« Que reste-t-il de l’agriculture biologique ? »

Monoculture, mainmise des coopératives et de la grande distribution, recours à une main d’œuvre en quasi-esclavage, légumes à contre saison, sarrazin du canada et haricots de chine, etc. L’agriculture biologique semble décidée à tomber dans tous les travers de l’agro-industrie.
Et quand on doit choisir entre la bonne carotte locale riche en plomb et résidus de pesticides, ou la délicieuse carotte biologique cultivée en Israël, qu’est ce qu’on fait ?
On tentera d’avancer un peu sur ces questions, pas pour donner des réponses définitives – il y a déjà bien assez de gens spécialisés dans la réponse toute faite – mais pour essayer d’y voir plus clair, et même, peut être, de trouver quelques raisons de se réjouir.

Laurent TARBOURIECH est intervenu lors de l’édition précédente d’Ecollywood.
Voir la version écrite et en téléchargement libre : « C’est du bio : Recension critique des reproches couramment adressés à l’agriculture biologique et des réponses souvent énervantes ou inadéquates qui y sont faites. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.